Médecin esthétique : quel intérêt à y recourir ?

Médecin esthétique

De nos jours, il est possible d’échapper à la chirurgie lourde en matière d’esthétique, grâce à la médecine esthétique.

De nouvelles substances en effet prennent le relais pour remplacer les chirurgies esthétiques devenues chères et contraignantes pour les patients concernés par le relooking… de confort, d’obligation ou de luxe.

Ces nouvelles techniques de pointe, souvent pratiquées en injection, vous offrent la possibilité de modifier votre profil ou votre silhouette, de gommer vos rides par exemple en seulement quelques séances.

Le botox, cette toxine botulique peut vous permettre d’effacer les rides mais aujourd’hui vous offre d’avantage que cela puisqu’elle peut aussi participer au soulagement de pathologies neurologiques comme la migraine. Tout comme la cryolipolyse peut détruire les petits bourrelets et autres désagréments avec l’atomisation par le froid.

En général, ce sont les chirurgiens esthétiques ou les dermatologues qui pratiquent ce genre de soins mais aujourd’hui cette médecine esthétique propose ces nouvelles techniques sans avoir recours à la chirurgie à proprement dite.

Médecin esthétique : différentes techniques pour remplacer la chirurgie

Les injections de botox ou d’acide hyaluronique pour le traitement des rides est devenue presque commune, pour les cernes ou les rides autour des lèvres. Lors de votre première consultation, différentes techniques vous sont proposées, notamment pour l’esthétique du visage, effacer les rides d’expression, le relâchement cutané ou les disgrâces comme les rougeurs… Pour les soins esthétiques simples, il vous sera proposé ce genre d’injection ou de lasers sans chirurgie afin d’amoindrir les signes du vieillissement.

Ces alternatives à la chirurgie sont donc des interventions de plus en plus courantes. Le rajeunissement peut désormais s’effectuer sans anesthésie, les méthodes reconstructrices diffèrent, de la mésothérapie au remodelage en passant par le lipofilling sans actes chirurgicaux. Les patientes sont de plus en plus nombreuses et demandeuses de ce type de pratiques. La cicatrisation est quasiment effacée puisqu’il n’y a pas lieu de procéder à une opération lourde.

Cependant, la médecine esthétique n’étant pas reconnue par l’ordre des médecins, seuls les médecins généralistes, dermatologues, ophtalmologues et chirurgiens maxillo-facial ont le droit de procéder aux actes d’esthétique. La seule formation qui était reconnue depuis 2007 étant le DU de médecine morphologique et anti-âge s’est vue annulée en 2013. Seul le DU de dermato-cosmétique est encore valable. Se renseigner auprès de sa faculté de médecine pour savoir quels sont les DU existants aujourd’hui.

Lire aussi  Audioprothésiste Bordeaux : le spécialiste des corrections de l’audition

Quels sont les avantages de la médecine esthétique ?

La chirurgie esthétique est surtout valable aujourd’hui pour le rajeunissement du visage abîmé à cause des cicatrices, pour l’implant mammaire, rehausser les pommettes, effacer la couperose, tant de modes opératoires complexes

Afin de remodeler certaines parties du corps disgracieuses, redessiner les contours du profil facial, retoucher les lèvres, les paupières, l’ovale du visage, chaque patient peut désormais choisir des actes de médecine, plus doux et moins coûteux. L’épilation définitive peut s’effectuer désormais au laser, ou par la lumière pulsée qui est très efficace, autant que les ultrasons, les rayonnements électromagnétiques et venir à bout également des blessures superficielles.

Les autres domaines de compétences sont aussi le traitement des imperfections de la peau, rougeurs ou tâches brunes, traitement de la cellulite et des pilosités, greffes de cheveux, traitement des varices, entre autres. Cela permet d’éviter les hôpitaux, le chirurgien plastique, l’intervention de chirurgie esthétique, la rhinoplastie médicale

Les actes esthétiques de ce genre sont de plus en plus courant pour traiter vos problèmes avec la microchirurgie par exemple, pour refaire les sourcils, éliminer les vergetures, modifier la pilosité des aisselles, l’ablation des bourrelets minimes, ainsi retrouver un effet tenseur proche de la normale ressemblant au lifting d’antan pour rajeunir.

Ainsi pour la reconstruction esthétique, c’est-à-dire la plastique reconstructrice, le lifting du visage n’est plus la seule solution qui permet de traiter les rides. Les ridules résorbables se traitent aujourd’hui de manière plus douce et permettent au derme de se retendre et d’atténuer les fissures cutanées sans intervention chirurgicale. Il en va de même pour les masses graisseuses des cuisses, les sillons cutanés, les fesses, uniquement grâce à une anesthésie locale dans un centre esthétique. Le vieillissement est alors contrôlé de manière plus sûre et sans séquelles.

Attention, il est fortement recommandé de consulter son médecin traitant avant d’envisager l’une de ces pratiques.

Articles recommandés